Mieux connaître Odile Roure

Publié le par Florimont

Le choix de l’éclectisme

Tout commence par l’observation du travail d’une relieuse… Elle façonne de magnifiques reliures de cuir, décorées de chardons. Elle s’applique, perdue dans sa création. J’ai six ans, c’est la révélation. Deux ans plus tard, deuxième choc, une reproduction d’Utrillo sur carte postale. Je la contemple des heures et des heures. L’éveil d’une passion. À partir de cette date, je ne cesserai jamais d'être intéressée par l’art en général et la peinture en particulier.

De la contemplation à la création, je franchis le pas. Je dessine pour les amis, mes dessins sont exposés en classe… Premières reconnaissances. Premières insatisfactions aussi : c’est le temps de l’adolescence ; je peins, je peins, mais je finis toujours par recouvrir mes toiles, au désespoir de ma maman. J'ose m’offrir une boîte de peinture ; tous les accessoires sont là, bien alignés… mais j'ai peur de les toucher.
Adulte, une vie professionnelle et familiale prenante n’empêche pas la découverte des musées européens et américains, l’œil en éveil... Et la quête se poursuit à travers l’exercice de la décoration.

En 1993, je rouvre pour de bon la boîte de peinture. Autodidacte, je cours encore et toujours les expositions, essayant de comprendre ce que font les autres, d’adapter leurs techniques à mon univers, à mon originalité.
Aujourd’hui, je peins dans mon atelier gardois, au bord du Rhône. Hors du temps, entre plénitude et douleur, je laisse libre cours à l’émotion du moment, l’acrylique et l’huile exorcisant mes souffrances ou sublimant mes joies. Figurative ou allégorique, ma peinture parle pour moi, dans un éclectisme parfois déroutant.
Méridionale avant tout, je privilégie le travail des couleurs. Coloris que l’on retrouve dans les paravents que je fabrique intégralement, l’amour de la décoration et le plaisir de l’artisanat se mêlant dans cette deuxième activité.

Depuis quelques années, mes œuvres sortent de mon atelier. Je découvre alors avec surprise que mes toiles suscitent l’intérêt du public. D’expositions prometteuses en critiques constructives, on m’encourage à partager mon univers avec le plus grand nombre. Je vous invite donc avec plaisir à parcourir mon exposition virtuelle et à me contacter si le cœur vous en dit.

Odile Roure, artisan-peintre

 

IMG_4846 IMG_4855

 

 

Le site d'Odile Roure  

Commenter cet article